Skip to main content

Construire sa lettre

Construire sa lettre
Untitled Document

 

Fluide, limpide, une lettre de bonne composition par Lucie Sainclair

 

Votre lettre de candidature ne doit ressembler à aucune autre. Elle doit exprimer votre devenir, votre potentiel, cette nouvelle vie professionnelle qui s’ébauche. Tout en restant structurée selon la règle presque immuable, « Vous-moi-nous », elle doit marquer l’esprit de votre destinataire.
Alors pas d’hésitation, il faut la personnaliser.

L’accroche et le Vous
Le « moi » doit-être absolument proscrit de l’amorce d’une lettre. La phrase introductive doit accrocher le recruteur qui doit plonger tête baissée dans sa lecture. Dès les premiers mots, il faut immédiatement cerner les raisons de votre candidature. Quantité de formules sont à bannir telles que « Par la présente », « J’en appelle à votre haute bienveillance », de la plus insipide à la plus élogieuse, elles nuiront d’emblée à votre contenu. « Permettez-moi d’attirer votre attention » par exemple reste sobre tout en éveillant la curiosité du destinataire. D’emblée, le lecteur doit aussi saisir que vous avez mené votre enquête sur les besoins réels ou supposés de son entreprise. Que vous êtes informé sans user pour autant d’une formule compliquée ou ronflante de type : « Votre entreprise, leader mondial dans la fabrication de système de ventilation. »

Le « Moi »
Se présenter n’est jamais chose facile. Etre nuancé tout en restant enthousiaste, être soi sans faire preuve de trop de fantaisie. L’équilibre est parfois difficile à trouver. Le plus simple est d’avoir pour seul objectif d’étayer ses qualités par des exemples concrets. Expliquez en quoi telle expérience vous a permis de développer tel aspect de votre personnalité. Il faut en quelques lignes que vous deveniez la valeur ajoutée de l’entreprise, la personne à recruter immanquablement sans pour autant vous présenter comme telle. Habilement, faites le lien entre ce que vous êtes et votre parcours professionnel.
Choisissez les expériences qui s’adapteront le mieux au profil de votre futur poste. Des mots simples, des phrases courtes sans pour autant les multiplier rythmeront votre prose et vous permettront d’adopter le ton ad hoc.

Le « Nous » et la chute
Un style actif, accrocheur. Un courrier synthétique sans répétitions, sans digressions, sans phrases creuses, de type : « très intéressé par votre offre d’emploi, je me permets de vous adresser une lettre » sont les atouts de votre lettre. Le rendez-vous naîtra de la curiosité que vous pourrez éveiller chez votre futur interlocuteur. Sachez ménager aussi la surprise avec une formation de pointe ou de nouvelles techniques apprises que vous seriez ravis de mettre en œuvre mais que vous ne pourrez détailler que lors d’un rendez-vous. Cette rencontre que vous évoquerez à la fin de votre lettre de candidature. Tout l’art réside à ne pas l’imposer mais à fortement et subtilement la suggérer avec votre savoir-faire unique. Soignez pour finir la formule de politesse, si votre lettre est pertinente et le reflet de votre personnalité et de vos expériences, une formule de politesse courte de type «  Très respectueusement » peut suffire. Souvenez-vous que ce sont parfois les dernières phrases qui sont lues et qui mettent un point final à une candidature bien structurée.