Skip to main content

Vous êtes embauché ! Et après ?

Vous êtes embauché ! Et après ?
Untitled Document

 

Vous venez juste de raccrocher le téléphone après avoir accepté une offre d’emploi. C’est le point final à une longue et éprouvante période de recherche. Comme vous ne prenez vos fonctions que dans six semaines, voilà une bonne occasion de prendre un peu de bon temps en attendant, n’est-ce pas ? Faux !

Bien sûr, vous pouvez prendre quelques jours de repos pour décompresser. Mais il vous reste quelques préparatifs à ne pas négliger pour bien vous préparer à votre nouvel emploi.

Disons que vous avez accepté cette offre d’emploi au début du semestre, quelques semaine ou même quelques mois avant le début de votre contrat. Ne vous évanouissez pas dans la nature jusqu’à votre premier jour de travail ! Restez en contact avec votre employeur. Il n’est pas nécessaire de garder le contact de manière formelle ou élaborée, mais passez-lui juste un coup de fil, envoyez-lui un e-mail ou une lettre pour lui dire comment les choses se passent pour vous. Si vous avez six semaines devant vous, contactez votre employeur cinq semaines, puis trois puis une semaine avant de prendre vos fonctions.

Dans la mesure où vous n’êtes sans doute pas le seul jeune diplômé à être engagé par votre employeur, cette liaison permanente l’aidera à se souvenir de votre nom et à se conforter dans l’idée qu’il a bien fait de vous embaucher. Vous posez là les premiers jalons de votre réputation professionnelle et vous attirez sur vous une attention positive. Qui plus est, la plupart des employeurs sont très occupés et apprécient qu’on leur rappelle que quelqu’un arrivera sous peu pour les épauler.

Demandez à votre employeur s’il vous recommande d’ores et déjà de vous pencher sur tel ou tel sujet, telle ou telle lecture, et comment vous pourriez vous préparer pour vos fonctions. Devez-vous vous familiariser avec un logiciel en particulier ? Étudier la production d’un concurrent ? Lire un journal professionnel ou un rapport d’entreprise ? Assister à un congrès ? Vous documenter sur l’entreprise en lisant des manuels, des brochures ou des coupures de presse ? Tout ce que vous pourrez faire pour mettre plus rapidement le pied à l’étrier est bienvenu. Et si votre employeur ne vous conseille rien de précis, le simple fait d’avoir posé la question renforcera le sérieux de votre image et démontrera votre volonté d’apprendre.

Mettez de l’ordre dans vos affaires personnelles avant de commencer votre nouveau travail. Cela signifie qu’il faut vous occuper de tout ce que vous n’aurez plus le temps de prendre en main une fois que vous travaillerez à temps plein. Rangez votre appartement. Allez au supermarché. Faites vos comptes et réglez vos factures. Nettoyez tout votre linge. Écrivez ou rendez visite à tous vos amis et à toute votre famille. Trouvez une boutique de nettoyage à sec. Préparez le plan de votre itinéraire jusqu’au bureau et chronométrez-vous. Ce sont peut-être des détails, mais c’est typiquement le genre de chose qui peut dévorer tout votre temps libre lorsque vous travaillerez. Vous serez sans doute débordé dès les premiers jours de travail et vous n’aurez guère le temps de vous préoccuper de ces broutilles. Alors, préparez-vous !

Je vous souhaite d’avoir un travail divertissant, mais souvenez-vous : il risque de se passer de nombreuses semaines, voire plusieurs mois avant que vous ne puissiez prendre de vacances. Les vacances scolaires ne sont plus maintenant qu’un lointain souvenir. Vous devrez vous contenter au mieux d’un ou deux ponts de trois jours dans les six ou douze mois à venir. Alors amusez-vous tant que c’est encore possible. Faites un petit voyage, allez au cinéma pendant la journée, faites la sieste, regardez la télé et prélassez-vous à volonté ! Détendez-vous et faites le plein d’énergie pour vous présenter sur votre lieu de travail avec un tonus inégalable !