Skip to main content

Les erreurs à éviter absolument

Les erreurs à éviter absolument

Quel que soit le poste que vous convoitiez (comptable, enseignant, P.D.G. ou employé municipal), vous ne pourrez pas passer outre l'obligation de rédiger votre curriculum vitæ. Mais veillez bien à le concevoir de façon efficace et précise pour lui éviter une fin tragique et anonyme au fond d'une banale corbeille de bureau. Avant d'envoyer votre CV, vérifiez bien de ne pas avoir commis l'une ou l'intégralité de ces 10 erreurs qui rendraient votre candidature irrecevable.

 

L'apparence a son importance : n'essayez pas de faire des économies en imprimant votre CV sur du papier bas de gamme acheté en solde. Soignez les typos, évitez les erreurs de syntaxe et les taches de café. Utiliser la fonction " correction automatique " de votre traitement de texte et demandez à un ami de relire votre CV pour en chasser les fautes que vous auriez pu laisser échapper.

La bonne longueur : si votre expérience professionnelle s'étend sur deux pages, présentez votre document de sorte qu'il reflète parfaitement toutes vos expériences et vos réalisations. Vous pouvez légèrement réduire le corps du caractère, mais faites attention à ne pas rendre votre CV illisible.

Choisissez la meilleure formule : si vous cherchez un emploi dans un secteur où vous n'avez encore jamais travaillé, ne présentez pas votre CV sous la forme chronologique. Choisissez plutôt de mettre en avant vos compétences ; cela vous permettra de présenter sur un même plan vos diverses expériences et les capacités qu'elles ont développées chez vous.
Qu'avez-vous fait récemment ? Même si un CV de deux pages est encore recevable, il est inutile de mentionner l'intégralité de vos anciens jobs. Les responsables du recrutement porteront tout particulièrement leur attention sur vos dix dernières années. Par conséquent, concentrez-vous sur vos emplois les plus récents et sur les informations les plus capitales.
Un CV, pas un roman ! N'envoyez pas de copies de lettres de recommandations, de diplômes, etc., avec votre CV Il sera grand temps de le faire lorsque vous y serez invité par votre interlocuteur. Si l'on vous convoque pour un entretien, apportez toutes ces pièces qui font partie de votre " dossier de carrière " pour appuyer votre présentation.

 

La vérité et ses conséquences : ne mentionnez pas de dates ou de titres fantaisistes pour dissimuler une période d'inactivité, de chômage, des changements d'emploi trop fréquents ou des postes peu reluisants. S'il prend l'envie à un recruteur d'aller vérifier vos antécédents et qu'il s'aperçoit que vous avez menti, dites au revoir à vos chances d'embauche.

Mettez-vous en valeur : ne recopiez pas " bêtement " les intitulés alambiqués de vos différents postes. Pour montrer que vous êtes plus qualifié que vos concurrents pour le poste que vous convoitez, il faut faire plus que dresser la liste de ses différentes responsabilités professionnelles. Mentionnez des réalisations précises, des réussites objectives, donnez des chiffres, des pourcentages d'augmentation, citez des récompenses, etc.

Pas d'excuses : ne vous étendez pas sur les raisons pour lesquelles vous avez quitté vos précédents emplois. Les phrases telles que " Entreprise rachetée ", " Mon patron était un crétin " ou " Je suis parti pour gagner plus d'argent " n'ont pas leur place dans votre CV
Restez discret : les informations d'ordre privé n'ont pas besoin d'apparaître sur un CV Inutile de mentionner votre statut marital, vos origines ou vos antécédents familiaux.


 


Back to top