Skip to main content

Questions posées lors d’un entretien

Questions posées lors d’un entretien

Parlez-moi de vous!
Résumez votre réponse en une ou deux minutes; ne vous perdez pas en bavardages. Basez-vous sur votre curriculum vitæ.

"Que savez-vous de notre entreprise?"
Révisez avant l'entretien! Passez un peu de temps sur Internet ou à la bibliothèque pour vous documenter sur l'entreprise. Recueillez le plus d'informations possible sur elle: ses produits, sa taille, ses revenus, sa réputation, l'image qu'elle projette, la qualité de sa gestion, son personnel, ses compétences, son histoire et sa politique. Montrez-vous intéressé et bien informé. Laissez aussi votre interlocuteur vous parler de l'entreprise.

"Pourquoi souhaitez-vous travailler chez nous? "
Ne parlez pas de ce que vous voulez, parlez d'abord de leurs besoins. Vous aimeriez prendre part à un projet spécial de l'entreprise; vous aimeriez résoudre un problème auquel elle fait face; vous pourriez apporter une contribution certaine dans la réussite d'objectifs précis.

"Que feriez-vous pour nous? Que pouvez-vous faire pour nous qu'un autre ne pourrait faire?"
Relatez les situations qui démontrent que vous avez résolu avec brio, chez vos précédents employeur, un ou plusieurs problèmes semblables à ceux que connaît votre employeur éventuel.

"Qu'est-ce qui vous attire le plus dans l'emploi offert? Qu'est-ce qui vous attire le moins?"
Mentionnez trois aspects ou plus qui vous paraissent attrayants et un seul aspect mineur que vous jugez moins attrayant.

"Pourquoi devrions-nous vous embaucher?"
Pour vos connaissances, votre expérience, vos aptitudes et vos compétences.

"Que recherchez-vous dans un emploi?"
L'occasion de mettre vos compétences en application, de vous réaliser et d'être reconnu.

"Veuillez me donner la définition du poste de... (le poste pour lequel vous passez l'entretien)."
Soyez concis et donnez une définition axée sur les actions et les résultats.

"Combien de temps mettriez-vous à apporter une contribution notable à notre entreprise?"
Peu de temps. Vous prévoyez une courte période pour vous familiariser avec votre nouvel environnement.

"Combien de temps resteriez-vous chez nous?"
Aussi longtemps que vous sentirez tous les deux que vous apportez une contribution considérable à l'entreprise, que vous vous réalisez, que vous vous épanouissez, etc.


 

Si vous pouviez recommencer votre carrière à zéro, que feriez-vous différemment?"
Rien... Je suis heureux aujourd'hui, je ne veux donc rien changer à mon passé.

"Quels sont les options de carrière qui s'offrent à vous aujourd'hui?"
"J'entrevois trois domaines d'intérêt..."
Rattachez-les à l'emploi postulé et à l'industrie qui y est liée.

"D'après vous, en quoi consiste l'essence du succès? Selon votre propre définition du succès, dans quelle mesure avez-vous réussi jusqu'à maintenant?"
Pensez soigneusement à votre réponse et faites mention de vos réalisations professionnelles.

Si je parlais avec votre ancien supérieur, quelles seraient d'après lui vos plus grandes forces et faiblesses?"
Mettez l'accent sur vos compétences; ne vous montrez pas trop négatif à propos de vos faiblesses. Il vaut mieux présenter un manque de compétence comme un aspect à améliorer que comme un défaut pur et simple.

"Pouvez-vous travailler sous la pression, dans des délais serrés, etc.?"
Oui, ça fait partie du travail.

"De quelle façon avez-vous modifié la nature de votre travail?"
Vous l'avez amélioré... bien entendu.

"Préférez-vous un poste à responsabilités ou un poste d'exécutant? Pourquoi?"
Tout dépend de l'emploi et des défis qu'il comporte.

"Dans votre emploi actuel, quels sont les problèmes que vous avez soulevés et qui avaient été négligés auparavant?"
Soyez bref et ne vous vantez pas.

"Ne croyez-vous pas que vous seriez mieux dans une entreprise de taille différente? Dans un type d'entreprise différent?"
Tout dépend de l'emploi. N'élaborez pas trop votre réponse.

"Comment résolvez-vous les conflits au sein d'une équipe travaillant sur un projet?"
Vous en discutez tout d'abord en privé.

"Quelle a été la décision la plus difficile que vous ayez jamais eu à prendre?"
Essayez de donner une réponse qui cadre avec l'emploi postulé.

"Prenez-vous généralement l'initiative de la conversation avant que les autres ne la prennent?"
Tout dépend des circonstances.

"Quel est le dernier livre que vous avez lu? Le dernier film que vous avez vu? Le dernier événement sportif auquel vous avez assisté?"
Parlez de vos lectures, de sport, de cinéma pour montrer que vos intérêts sont variés.

"Quel est l'aspect le plus difficile d'un emploi selon vous?"
Soyez honnête et rappelez-vous: personne ne peut tout faire.

"Êtes-vous créatif?"
Oui. Donnez-en des exemples.

"Comment décririez-vous votre personnalité?"
Équilibrée.

"Etes-vous un meneur?"
Oui. Donnez-en des exemples.

"Quels sont vos prochains objectifs?"
Évitez de répondre: ''Je voudrais obtenir l'emploi que vous avez annoncé." Donnez plutôt des objectifs ambitieux.

"Quels sont vos points forts?"
Nommez-en au moins trois et rattachez-les à l'entreprise et à l'emploi pour lesquels vous passez en entretien.

"Quels sont vos points faibles?"
Ne dites pas que vous n'en avez aucun. Essayez de citer des caractéristiques qui vous sont propres, mais soyez prêt à mentionner un point faible si l'intervieweur insiste. Tournez une réponse négative en une réponse positive: "Je suis parfois très absorbé par l'accomplissement d'une tâche et je me sens trop profondément concerné si nous affichons du retard".

"Avez-vous eu une part active dans l'augmentation des ventes? des profits? Si oui, laquelle?"
Répondez en vous appuyant sur quelques détails bien choisis.

"Avez-vous eu une part active dans la réduction des coûts?"
Répondez en vous appuyant sur quelques détails bien choisis.

"Quel salaire demandez-vous?"
Soyez très précis.

"Combien de personnes aviez-vous sous votre responsabilité dans votre dernier emploi?"
Soyez très précis.

"Préférez-vous travailler avec des chiffres plutôt qu'avec des mots?"
Soyez franc mais positif.

"Quels aspects de votre dernier poste préfériez-vous? Lesquels aimiez-vous le moins?"
Soyez franc mais positif.

"Dans votre dernier emploi, quelles ont été vos cinq plus grandes réussites?"
Citez vos principales réussites (celles qui figurent déjà dans votre C.V.).

"Vous êtes peut-être trop compétent pour le poste que nous offrons."
Les entreprises solides ont besoin de gens solides. Une entreprise énergique et en pleine expansion est rarement dans l'impossibilité d'employer des talents dans son équipe. Mettez l'accent sur votre intérêt pour une association à long terme, en soulignant que votre employeur obtiendra un rendement du capital investi plus rapidement parce que vous possédez plus d'expérience qu'il en requiert.

"Comment concevez-vous le travail de cadre?"
Si vous n'avez jamais songé à cette question, il est grand temps de le faire.
Les cadres les plus "souples" sont souvent les plus appréciés. Leur formule maîtresse pourrait être: "Faites votre travail dans les délais et informez-moi de tout contretemps."

"Êtes-vous un bon manager? Pourquoi pensez-vous posséder les meilleures aptitudes pour l'encadrement d'une équipe?"
Donnez-en un exemple.
Restez axé sur l'accomplissement des tâches et les tâches elles-mêmes. Mettez l'accent sur vos compétences en matière de gestion de projet: planification, organisation, contrôle, relations interpersonnelles, etc.

"Que recherchez-vous chez les gens que vous embauchez?"
Les compétences, l'initiative et la capacité d'adaptation.
 
"Avez-vous déjà licencié quelqu'un? Si oui, pour quelles raisons et comment vous y êtes-vous pris?"
Vous avez déjà vécu cette situation et tout s'est bien passé.

"Quel aspect de votre poste de gestionnaire trouvez-vous le plus difficile?"
Faire en sorte que le travail soit planifié et effectué dans les délais et selon le budget prévu.

"Que pensent de vous vos subalternes?"
Soyez franc et positif. Il est facile de vérifier la véracité de vos réponses.
 
"Quelle est votre principale faiblesse en tant que manager?"
Soyez honnête et terminez sur une note positive. Par exemple, "Je n'aime pas réprimander mon équipe, alors j'essaie de commencer par un élément positif."

"Combien souhaitez-vous obtenir?"
Répondez par une question comme: "À quoi correspond l'échelle salariale pour un poste semblable dans votre entreprise?"
S'ils ne répondent pas, alors fixez une échelle que vous jugez conforme à votre valeur sur le marché.

"Que savez-vous de notre entreprise?"
Révisez avant l'entretien! Passez un peu de temps sur Internet ou à la bibliothèque pour vous documenter sur l'entreprise. Recueillez le plus d'information possible sur elle: ses produits, sa taille, ses revenus, sa réputation, l'image qu'elle projette, la qualité de sa gestion, son personnel, ses compétences, son histoire et sa politique. Montrez-vous intéressé et bien informé. Laissez l'intervieweur vous parler de l'entreprise.

"Combien comptez-vous recevoir, si nous vous offrons le poste?"
Soyez prudent. Le montant que vous donnerez pourrait équivaloir à la valeur marchande de ce poste. Par exemple, "Je pense que le salaire d'un emploi comme celui que vous me décrivez doit être estimé dans les …………EUR."

"Combien valez-vous?"
Ayez un chiffre précis en tête... Ne vous montrez pas hésitant.

 

"Pourquoi quittez-vous votre emploi actuel?"
Élaborez votre réponse selon votre degré d'aisance et votre honnêteté. Donnez une réponse qui implique un groupe, si possible. Par exemple, votre service a été consolidé ou éliminé.

"Comment prenez-vous le fait d'avoir à abandonner tous vos avantages?"
Avec un peu d'inquiétude, mais sans angoisse.

"Décrivez à quoi ressemble un milieu de travail idéal."
Un milieu où chaque employé serait traité avec le plus d'impartialité et d'équité possible.

"Quelle serait votre évaluation de la firme pour laquelle vous travaillez actuellement?"
C'est une excellente entreprise qui vous a permis d'acquérir une expérience enrichissante.


Back to top